Notre mission

Le projet "La Voix des Sans Voix" de Pièces à Conviction Asbl en partenariat avec l’association ‘Mahd el bar’a (Tétouan)

Fondé en 2001, "La Voix des Sans Voix" est un projet qui s’articule, entre autre, autour d’une pouponnière (orphelinat) rattachée et située à l’hôpital civil de Tétouan. Considéré comme projet-pilote, "La Voix des Sans Voix" s’est mis au service d’enfants orphelins et abandonnés et d’une vingtaine d’éducatrices. L’initiative aura à ce jour participé à différents degrés de développement, comme l’investigation et l’implication, qui se sont réalisées par paliers et en fonction des priorités du moment. Nous retiendrons aussi que l’objectif a été dès le départ de passer d’un projet humanitaire à un projet de coopération au développement. Le projet est essentiellement thérapeutique et psychologique. Le projet s’est engagé sur les chantiers suivants:

  • Travail de sensibilisation de la population locale belge sur la réalité des orphelins, des enfants abandonnés et des jeunes filles mères.
  • Amélioration des besoins primaires (lait, ameublement, sanitaire)
  • Restructuration de la crèche en unité de soins et restructuration de l’équipe encadrant.
  • Création du département administratif de gestion de la crèche.
  • Prise en charge de la totalité des salaires de l’équipe d’éducatrices.
  • Formation des éducatrices par des professionnels belges et locaux et supervision clinique de l’équipe par une psychologue et un pédopsychiatre depuis 2004.
  • Engagement de grands travaux de rénovation et équipement totale de la crèche et du jardin.
  • Prise en charge Information et accompagnement dans les démarches d’adoption.

Suite à une convention de collaboration entre l’association « Mahd el bara’a » situé au sein de l'hôpital civil de Tétouan, l’association "Pièces à Conviction" et les organismes agréés "A la Croisée Des Chemins" et "Enfants de l’Espoir", nous avons fixé les modalités de collaboration entre les quatre O.A.A. et l’association "Pièce à Conviction", pour la prise en charge d’enfants abandonnés, en vue de les confier en kafala à des candidats adoptants résidant en Belgique.

  • Prise en charge thérapeutique et pédagogique des enfants de la crèche (Suivi scolaire des enfants).
  • Engagement d’éducatrices, une gérante, un psychologue.
  • Inauguration d’une nouvelle institution sur Tanger.
  • Voyages humanitaires avec des groupes de jeunes belges.
  • Projets futurs ou en cours d’élaboration.
  • Une nouvelle institution pour enfants abandonnés souffrant d’handicap sur Tanger.
  • Ameublement total des deux institutions.
  • Ouverture d’un compte épargne dés la naissance pour chaque enfant.
  • Implantation d’une cellule psycho-sociale au sein des maternités afin de repérer les mères fragilisées présentant des risques d’abandon. De les accompagner, soutenir, les orienter tant au point de vue psychologique que social (proposition faite au directeur de l’hôpital civil de Tétouan).
  • Mise sur pied d’un colloque euro-méditerranéen traitant de la problématique des jeunes fille-mère et des enfants abandonnés tant de point de vue sociologue, psychologique et juridique.

Vous souhaitez vous engager?

Rien de plus simple, cliquez ici afin de connaitre les différents moyens par lesquels vous pouvez faire la différence.